Birmanie : Aung San Suu Kyi remporte les premières élections libres

Le tournant se précise en Birmanie. Les élections législatives organisées ce week-end tournent en faveur de la Ligue nationale de la démocratie, le parti de l'opposante Aung San Suu Kyi.

France 2

Cette reconnaissance d'une défaite à ces premières élections libres de la part du gouvernement est tout à fait extraordinaire, estime en direct Alain de Chalvron, l'envoyé spécial de France 2 à Rangoun. "On se croirait dans une démocratie occidentale et non pas dans une dictature féroce qui a duré 50 ans. C'est vrai que pour les militaires, la défaite est carrément une bérézina. D'après les résultats actuels, ils n'auraient que quatre ou cinq sièges au Parlement. Dans la région de Rangoun, ils n'auraient qu'un seul siège".

Le parti vainqueur reste prudent

Du côté d'Aung San Suu Kyi, on fait encore attention et on ne crie pas encore victoire. La "Dame de Rangoun" a dit qu'elle pouvait compter sur 70% des sièges. Elle ne peut pas devenir présidente du fait de la Constitution mais avec un tel raz-de-marée, tout pourrait naturellement changer.

Le JT
Les autres sujets du JT