Birmanie : à la découverte du royaume d'Arakan

Les journalistes de France 2 sont partis en Birmanie, à la découverte de l'ancien royaume d'Arakan.

FRANCE 2

Mrauk-Oo, ville de l'ancien royaume d'Arakan, dévoile ses trésors depuis l'ouverture de la Birmanie au tourisme. Des paysages hors du temps et une centaine de temples bouddhistes s'offrent, dans cette vallée, aux yeux des quelques visiteurs. Mais ceux-ci ne dépassent pas les 4 000 par an du fait de l'isolement de la ville.
Ici, le temps semble s'être arrêté avec le départ des Britanniques, en 1948. La région est l'une des plus pauvres de Birmanie.
 
"Entre le XVe et le XVIIIe siècle, le royaume d'Arakan était très prospère. Il commerçait avec le monde entier", explique Daw Khin Than, historienne du royaume. Mrauk-Oo était une des villes les plus importantes au monde, avec des communes portugaises et hollandaises. Le roi était aussi très puissant militairement. Au XVIIIsiècle, la ville a été prise par les Birmans, et ce fut le début d'un lent déclin. Aujourd'hui elle n'a toujours pas d'électricité.

L'Unesco en sauveur ?

"C’est comme un musée à l'air libre", poursuit Yin Myo Su, directrice d’hôtel. La ville pourrait être inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Et un vieil aérodrome datant de la Seconde Guerre mondiale pourrait être remis en état, ce qui ouvrirait la cité aux touristes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant transporte de l\'eau dans une fabrique de briques près de Rangoun (Birmanie), le 11 mars 2014.
Un enfant transporte de l'eau dans une fabrique de briques près de Rangoun (Birmanie), le 11 mars 2014. (YE AUNG THU / AFP)