VIDEO. Aung San Suu Kyi va-t-elle convaincre les Birmans ?

La Birmanie prépare son premier scrutin démocratique depuis 25 ans. Celle qu'on appelle la "dame de Rangoun" espère y jouer un rôle politique de premier plan.

FRANCE 2

À 70 ans, et après après de 15 ans en résidence surveillée, Aung San Suu Kyi continue d'incarner l'espoir d'une partie du peuple birman de retrouver la démocratie. Toujours élégante et charismatique, elle espère tenir sa revanche dans les urnes. "Nous voulons des élections pacifiques, c'est comme ça que nous gagnerons", déclare la leader de l'opposition à la foule rassemblée.

La "mère" des Birmans

Elle n'a pas besoin d'en faire beaucoup pour plaire au public, les Birmans l'adorent et la vénèrent.  "On l'aime comme notre mère, elle nous considère comme ses enfants", témoigne une femme au micro de France 2. Pendant des années, celle qu'on appelle la "Dame de Rangoun" a été la bête noire des militaires qui se sont succédés au pouvoir. Elle connaît pourtant bien l'armée : son père était général, et héros de l'indépendance. Il a été assassiné alors qu'elle avait deux ans. Elle lui ressemble comme deux gouttes d'eau.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Aung San Suu Kyi au congrès du parti d\'opposition qu\'elle dirige, à Rangoon en Birmanie, le 9 mars 2013. 
Aung San Suu Kyi au congrès du parti d'opposition qu'elle dirige, à Rangoon en Birmanie, le 9 mars 2013.  (GEMUNU AMARASINGHE / SIPA )