EN IMAGES. Attentats au Sri Lanka : les photos des dégâts dans les églises et les hôtels visés

Une série d'explosions a frappé le pays ce dimanche de Pâques, notamment dans la capitale Colombo, faisant au moins 207 morts. 

C'est l'épisode de violences le plus meurtrier que le Sri Lanka ait connu depuis la fin de la guerre civile, il y a dix ans. Au moins 207 personnes ont été tuées et plus de 450 autres ont été blessées, dimanche 21 avril, dans une série d'attentats contre quatre hôtels de luxe et trois églises. Une huitième explosion s'est produite alors que des policiers effectuaient une perquisition dans une maison de Colombo, la capitale. Trois d'entre eux ont péri lors de cette opération. 

110
L'intérieur de l'église Saint-Anthony, à Colombo, ravagée par une explosion dimanche 21 avril 2019. CHAMILA KARUNARATHNE / ANADOLU AGENCY
210
Des militaires surveillent la rue devant l'église Saint-Anthony. DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
310
Des policiers inspectent l'église Saint-Sébastien, à Negombo, après l'explosion d'une bombe.  STRINGER / REUTERS
410
Des policiers inspectent les décombres de l'hôtel Shangri-La, à Colombo. Au Cinnamon Grand, un kamikaze a enclenché sa bombe dans la file de clients attendant de pouvoir entrer dans un restaurant de l'établissement. DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
510
Les forces de sécurité sri-lankaises surveillent l'extérieur de l'église Saint-Anthony.  ISHARA S. KODIKARA / AFP
610
La famille d'une victime étrangère se recueille à Colombo. Au moins 35 étrangers ont été tués dimanche 21 avril.  DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
710
Des prêtres sont rassemblés devant l'église Saint-Anthony. Le pape François a exprimé sa "tristesse" et s'est dit proche de "toutes les victimes d'une si cruelle violence". DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
810
Une statue de la Vierge Marie après l'explosion dans l'église Saint-Anthony à Colombo.  DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
910
Des policiers inspectent l’hôtel de luxe Shangri-La, soufflé par une explosion. Cette vague d'attentats n'a toujours pas été revendiquée.  DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS
1010
Une proche d'une victime de l'explosion à l'église Saint-Anthony à Colombo.  DINUKA LIYANAWATTE / REUTERS