Arctique : ses réserves d'hydrocarbures convoitées par la Russie

L'Arctique est le nouveau territoire de conquête de la Russie. Le pays multiplie les initiatives militaires, car le territoire abrite sous la glace d'immenses réserves d'hydrocarbures.

France 2

L'Arctique, c'est le nouvel Eldorado convoité par la Russie. Pris dans les glaces plusieurs mois par an, un territoire inhospitalier, seulement voilà, c'est aussi une nouvelle route commerciale qui renferme de gigantesques réserves d'hydrocarbures dont 20% n'ont pas encore été découvertes. Un territoire dans l'extrême nord du globe à cheval entre la Russie, la Norvège, le Danemark, le Canada et les États-Unis.

Tout nouveau terminal pétrolier

Mais plus que jamais, les Russes ont décidé de marquer leur territoire et c'est Vladimir Poutine en personne qui présente son tout nouveau terminal pétrolier. Pour le moment, le président russe dit n'avoir aucune ambition d'expansion de son territoire. Mais il y installe quand même une base militaire : 150 personnes peuvent y vivre de manoir autonome. Le pays vient aussi d'inaugurer en grande pompe un nouveau brise-glace nucléaire. Objectif : ouvrir la voie aux pétroliers, mais aussi aux cargos. Car en plus de l'enjeu énergétique, l'enjeu commercial est de taille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le glacier Mertz, à Terre Adélie (est de l\'Antarctique), le 26 août 2014.
Le glacier Mertz, à Terre Adélie (est de l'Antarctique), le 26 août 2014. (COLIN MONTEATH / HEDGEHOG HOUSE / MINDEN PICTURES / AFP)