Arrestation en Allemagne d’un Français au profil djihadiste

La police allemande a confirmé dimanche avoir arrêté un Français en provenance d'Istanbul. L'homme est soupçonné d’être lié à des réseaux djihadistes syriens et d’avoir suivi un entraînement militaire en Syrie.

(L'homme a été appréhendé à la descente d'un vol Istanbul-Berlin © Maxppp / Alexandre Marchi)

D’après les informations du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung à paraître lundi, c’est « un gros poisson » qui aurait été arrêté samedi soir à l’aéroport de Berlin de retour d’Istanbul. Un porte-parole de la police a confirmé que l’homme, de nationalité française et originaire de Dreux, était soupçonné de revenir de Syrie où il aurait participé au combat dans les rangs de djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). Il aurait été à plusieurs reprises blessé et aurait posé via internet en présentant ses blessures au combat.

L'individu est considéré comme "dangereux et susceptible d'agir sur le sol français"

 

Les services de sécurité allemands et français le soupçonnent d’être revenu en Europe pour y recruter de jeunes extrémistes pour le djihad ou y commettre lui-même un attentant. "Identifié et signalé par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), cet individu, dangereux et susceptible d'agir sur le sol français, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen délivré par la justice française", a déclaré dimanche soir le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

 

Agé de 30 ans, Tewffik Bouallag, qui se surnomme "Touf Touf le ouf", faisait l'objet de plusieurs fiches de signalement", a-t-on indiqué de source proche du dossier. Un mandat d’arrêt international avait été émis conte lui vendredi.

 

Depuis l’attentat de Bruxelles, le 24 mai au Musée Juif, les forces de sécurité sont en état d’alerte maximum.