VIDEO. Salvador : une femme condamnée à 30 ans de prison pour une fausse couche

Elle a été accusée par le tribunal de San Salvador d'avoir "caché" sa grossesse et de refuser son bébé.

Voir la vidéo
REUTERS et APTN

Teodora del Carmen Vasquez a été condamnée à 30 ans de prison par la justice salvadorienne. Victime d'une fausse couche en 2007, cette femme de 34 ans a été jugée coupable d'homicide, mercredi 13 décembre, dans un pays considéré comme l'un des plus stricts en matière de politique anti-avortement.

"L'accusée n'a commis aucun crime"

Teodora Vasquez, enceinte de 9 mois en 2007, avait été victime d'une grave hémorragie. Elle avait alors perdu son bébé, mort-né. Dix ans plus tard, lors de son procès en appel, le procureur l'a accusée d'avoir "caché" sa grossesse et de "ne pas avoir voulu d'un bébé". A l'issue du verdict, la présidente du Centre salvadorien des droits en matière de procréation a qualifié ce jugement de "gifle", considérant que "l'accusée n'a commis aucun crime".

Comme Teodora Vasquez, au moins 26 femmes ont été arrêtées pour avoir perdu leur bébé, et certaines d'entre elles ont été condamnées, parfois jusqu'à 30 ans de privation de liberté. Plusieurs organismes internationaux, comme Amnesty International, ont apporté leur soutien à Teodora Vasquez, qui clame son innocence depuis près de dix ans, depuis sa première incarcération.

(MARVIN RECINOS / CRR)