Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo Etats-Unis : le "mur budgétaire" évité, récit d'une nuit de négociations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Claude Sempère - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Maison Blanche et les républicains sont parvenus à un accord pour éviter la cure d'austérité. Le texte, voté au Sénat, doit être examiné par la Chambre des représentants aujourd'hui.

La Maison Blanche et ses adversaires républicains sont parvenus in extremis à un accord sur les impôts entériné par le Sénat dans la nuit du lundi 31 décembre au mardi 1er janvier, pour éviter la cure d'austérité forcée du "mur budgétaire" aux Etats-Unis. La balle est désormais dans le camp de la Chambre des représentants dominée par les adversaires républicains du président Barack Obama. Et il n'est pas entièrement acquis que le texte y soit adopté.

Lundi soir, au terme de tractations ardues, le vice-président, Joe Biden, et le chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, ont conclu un compromis qui contient une hausse des impôts des Américains les plus aisés et le report de deux mois de toute coupe dans les dépenses. Le Sénat, lors d'un vote qui s'est achevé peu après 2 heures du matin, heure locale, a voté en faveur de cette proposition avec une majorité écrasante de 89 voix contre huit.

Si la Chambre donne à son tour son feu vert au texte, a priori mardi, les Etats-Unis éviteront les conséquences du "mur budgétaire" : un cocktail de hausses d'impôts dues à l'expiration des cadeaux fiscaux hérités de la présidence de George W. Bush et de coupes drastiques dans les dépenses, fruit d'un marchandage datant de 2011 au Congrès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.