VIDEO. Piratage de Sony : la colère de Barack Obama

Selon les États-Unis, la Corée du Nord est à l'origine du piratage de Sony. France 2 revient sur la polémique.

FRANCE 2

Le film The Interview est au cœur de la polémique qui oppose les États-Unis et la Corée du Nord. Sony, producteur du film, victime de piratage et salles de cinéma menacées, Washington est persuadé qu'il s'agit là de l’œuvre de Pyongyang. "Imaginez, si après un film satirique qui ne leur plaît pas, ils attaquent pour un documentaire ou un reportage. Cette attaque a créé beaucoup de dommages et nous allons répondre de manière proportionnée et au moment que nous choisirons", prévient Barack Obama vendredi 19 décembre.

Sony critiqué par Obama

Le président des États-Unis a également dénoncé le choix de Sony de ne pas sortir le film "Les patrons des salles de cinéma sont venus nous dire qu'ils ne diffuseraient pas le film pour la sécurité des spectateurs. Donc c'est pour cela que nous avons décidé de ne pas sortir le film le 25 décembre comme prévu", s'est de son côté défendu Michael Lynton, PDG de Sony.
Pyongyang nie être à l'origine de l'attaque informatique et a réclamé samedi 20 décembre une enquête conjointe avec les États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une affiche du film \"The Interview\" en train d\'être retirée à Hollywood (Etats-Unis), le 18 décembre 2014.
Une affiche du film "The Interview" en train d'être retirée à Hollywood (Etats-Unis), le 18 décembre 2014. (VERONIQUE DUPONT / AFP)