VIDEO. Les restes de victimes du 11-Septembre transférés au mémorial de Ground Zero

Ce transfert est vécu comme une "insulte" et un "sacrilège" par certaines familles de victimes qui refusent que les restes de leurs proches soient entreposés dans le musée sous-terrain, aménagé sur l'ancien emplacement des tours jumelles.

EVN / CBS

Des milliers de restes non identifiés de victimes du 11-Septembre ont été transférés, samedi 10 mai à New York (Etats-Unis), au cours d'une discrète cérémonie à Ground Zero où s'élevaient les tours jumelles du World Trade Center et où se trouvent désormais un mémorial et un musée.

Une "insulte" et un "sacrilège" pour certaines familles

Le transfert a été effectué par une quinzaine de véhicules de la police, des pompiers et des autorités portuaires de la ville de New York et du New Jersey. Les autorités avaient prévenu qu'il n'y aurait aucune cérémonie et que seuls les proches des victimes, contactés par courriel, pourraient y assister.

Ce transfert est vécu comme une "insulte" et un "sacrilège" par certaines familles de victimes, présentes samedi. Elles refusent que les restes de leurs proches soient entreposés dans le musée sous-terrain du 11-Septembre, aménagé sur l'ancien emplacement des tours jumelles, dont l'effondrement a fait près de 3 000 morts le 11 septembre 2001.

Environ 40% des disparus pas identifiés

Le musée souterrain de sept étages sera ouvert au public le 21 mai, après 5 jours spécialement consacrés aux familles de victimes, aux personnes qui travaillaient dans les tours jumelles, aux survivants des attentats et aux membres des secours.

Sur les 2 753 personnes déclarées disparues sur le site du World Trade Center le 11 septembre 2001, environ 40% - 1 115 précisément - n'ont pas pu être identifiées, selon des chiffres des services médico-légaux de New York. Les autorités avaient récupéré 21 906 restes humains dans la zone, dont 7 930 ne correspondent à aucun ADN apporté par les familles.

Les restes non identifiés de victimes du 11-Septembre sont transférés, le 10 mai 2014 à New York (Etats-Unis), au cours d\'une discrète cérémonie à Ground Zero où s\'élevaient les tours jumelles du World Trade Center et où se trouvent désormais un mémorial et un musée.
Les restes non identifiés de victimes du 11-Septembre sont transférés, le 10 mai 2014 à New York (Etats-Unis), au cours d'une discrète cérémonie à Ground Zero où s'élevaient les tours jumelles du World Trade Center et où se trouvent désormais un mémorial et un musée. (EMMANUEL DUNAND / AFP)