VIDEO. La ville américaine de Detroit renaît après la faillite

La cité, qui est passé de 2 millions d'habitants à 700 000, est en train d'être réinvestie.

Jacques Cardoze, Laurent Desbois - France 2

La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue en juillet 2013, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite. Mais début 2014, la ville est déjà en train de se rétablir.

Les habitants de la ville cherchent à se défaire de cette image de ville délabrée. Alors certains détruisent pour mieux reconstruire. Les maisons abandonnées ont été cédées pour un dollar symbolique par la municipalité. Une association les achète et les rase avec les moyens du bord, à coups de masse. "Il faudrait que cela soit joli, propre, sûr et qu'on y vive bien. Comme avant", raconte un jeune riverain. Objectif de l'association : planter des arbres et même supprimer des lotissements entiers pour faire respirer la ville.

De son côté, Dan Gilbert, un milliardaire natif de la ville qui a fait fortune dans la finance, est devenu l'ambassadeur de la relocalisation à Detroit. Il a fait venir dans la ville ses 12 000 employés et toutes ses filiales jusqu'alors disséminées dans le pays. Il cherche aussi à attirer les start-up, pour aider la ville à retrouver son dynamisme d'antan.

Une rue détruite de la ville de Detroit (Michigan), le 12 janvier 2014.
Une rue détruite de la ville de Detroit (Michigan), le 12 janvier 2014. (ULI DECK / DPA)