VIDEO. Fusillade à Charleston : les habitants appellent au calme et demandent "des réponses"

Plusieurs fidèles se sont rassemblés dans la nuit de mercredi à jeudi pour prier à proximité d'une église de la communauté noire visée par un tireur blanc, mercredi soir.

REUTERS

Ils sont en "état de choc". Des habitants de Charleston (Etats-Unis) se sont réunis dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 juin, pour rendre hommage aux neuf personnes mortes dans l'attaque d'une des plus vieilles églises noires de cette ville de Caroline du Sud. Un homme blanc, âgé d'environ 21 ans, a ouvert le feu mercredi vers 21 heures, tuant notamment le pasteur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church.

>> Suivez l'évolution de la situation dans notre direct

"Nous avons assez de problèmes ici, dans notre Charleston, s'est emporté un résident du quartier. Nous n'avons pas besoin d'en avoir plus, nous avons besoin de paix. Et nous demandons à tout le monde dans la communauté de respecter cela."

Les habitants ne veulent pas d'un nouveau Ferguson

"Nous ne voulons pas que la situation explose et que Charleston devienne quelque chose d'autre. Mais nous avons besoin de réponses", a insisté un autre membre de la communauté, en faisant référence aux émeutes qui ont éclaté à Ferguson (Missouri), après la mort d'un Noir abattu par un policier blanc.

Des dizaines de fidèles se sont rassemblés pour prier à proximité du lieu du drame, à l'appel des pasteurs de la ville. La police de Charleston et le FBI, qui évoquent un "crime raciste", sont toujours à la recherche du tireur.

Des fidèles se rassemblent pour prier près de l\'église de Charleston (Caroline du Sud, Etats-Unis) où neuf personnes ont été tuées par un tireur, le 17 juin 2015.
Des fidèles se rassemblent pour prier près de l'église de Charleston (Caroline du Sud, Etats-Unis) où neuf personnes ont été tuées par un tireur, le 17 juin 2015. (DAVID GOLDMAN / AP / SIPA)