VIDEO. Cuba/États-Unis : le décryptage d'Isabelle de Gaulmyn

Ancienne correspondante au Vatican revient sur le rôle du souverain pontife dans le rapprochement historique entre La Havane et Washington.

FRANCE 3

Le pape, qui a œuvré pour la normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis, est dans son rôle de diplomate en chef. "C'est une tradition", assure Isabelle de Gaulmyn. "Le pape a une diplomatie et a de tout temps essayé de favoriser la paix. C'est une tradition très importante sur Cuba", précise la responsable du site Lacroix.com.
Pour expliquer l'importance du dossier pour le souverain pontife, l'ex-correspondante au Vatican rappelle que "Cuba est une île très catholique, où l'Église catholique est puissante. Le Saint-Siège est d'abord préoccupé par l'amélioration des conditions de vie et de religion des fidèles catholiques".

Le Vatican pour les négociations

Si l'annonce du rapprochement est l'épilogue d'un long processus, il y a bien eu un moment clé dans la dernière ligne droite de la diplomatie vaticane. "En mars dernier, Barack Obama est venu au Vatican", rappelle Isabelle de Gaulmyn. Le président américain et le pape ont alors eu "un très long dialogue". "Le pape François a commencé à parler de Cuba, de ce qui pouvait s'améliorer". François a ensuite proposé à Barack Obama et Raul Castro le Vatican pour les négociations.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François, le 19 mars 2014, au Vatican. 
Le pape François, le 19 mars 2014, au Vatican.  (VINCENZO PINTO / AFP)