Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Colombie : ils défendent la liberté d'expression "sans pantalon"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines de personnes ont défilé, lundi, à Medellin, en sous-vêtements pour "promouvoir la libre expression" et montrer "que l'important n'est pas comment on s'habille mais qui on est".

Ils ont enlevé le bas et ont défilé dans les rues de Medellin (Colombie). La "journée sans pantalon", organisée pour défendre la liberté d'expression, a rencontré un grand succès lundi 2 mars.

"L'important n'est pas comment on s'habille"

En sous-vêtements, les manifestants se sont rassemblés à l'appel des réseaux sociaux derrière le slogan : "L'important n'est pas comment on s'habille, mais qui on est", selon les organisateurs. Cette manifestation s'est déroulée dans la ville de Medellin (nord-est de la Colombie), renommée pour sa violence liée au trafic de drogues organisé par les cartels colombiens et la guérilla des Farc.

Cette marche, qui avait déjà eu lieu en février 2014 dans cette ville, s'inspire de la manifestation mondiale "No pants subway ride" ("En slip dans le métro") organisée au mois de janvier dans diverses capitales.

.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.