Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Argentine : après les inondations, des millions d'araignées tissent leurs toiles sur les portions émergées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

L'invasion des arachnides s'explique par l'augmentation du débit d'un cours d'eau après de fortes inondations, dans la province de Buenos Aires.

Des millions d'araignées ont laissé des mètres carrés de toile ces dernières heures, après avoir envahi la ville de Lezama, au sud de Buenos Aires (Argentine). Les badauds sont venus observer le phénomène, qui serait dû à la surélévation d'un cours d'eau qui coule à proximité.

"La bave du diable"

Le phénomène, connu sur place sous le nom de "Las babas del diablo" ("La bave du diable") est une accumulation des toiles d'araignée portées par le vent sur les arbres, arbustes, poteaux, panneaux de signalisation, ou toute autre surface. L'invasion des arachnides s'explique par l'augmentation du débit de la rivière après de fortes inondations qui ont frappé la région ces derniers jours. La rivière en crue pousse les araignées vers des terrains immergés. Elles créent davantage de toile pour se protéger de la pluie.

La municipalité de Lezama, qui a évalué la situation, affirme que les araignées sont inoffensives.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.