Venezuela : le Parlement vote une motion de défiance contre le ministre de l'Alimentation

Le président du Parlement Henry Ramos Allup a déclaré que, en conséquence, le gouvernement du président Nicolas Maduro devait "démettre" ce ministre de ses fonctions.

Rodolfo Marco Torres, ministre vénézuélien de l\'Alimentation, à Caracas, la capitale vénézuélienne, le 10 février 2015.
Rodolfo Marco Torres, ministre vénézuélien de l'Alimentation, à Caracas, la capitale vénézuélienne, le 10 février 2015. (FEDERICO PARRA / AFP)

Alors que les pénuries se multiplient au Venezuela, le Parlement -où l'opposition est majoritaire- a voté une motion de défiance contre le ministre de l'Alimentation Rodolfo Marco Torres, jeudi 28 avril. Le président du Parlement Henry Ramos Allup a déclaré que, en conséquence, le gouvernement du président Nicolas Maduro devait "démettre" ce ministre de ses fonctions à la suite du vote de ce texte par "plus des trois cinquièmes des députés".

Le ministre est-il destitué ?

Conformément à la Constitution du Venezuela, le vote de cette motion entraîne la destitution du ministre. Mais selon le patron des députés partisans de Nicolas Maduro, cette destitution n'est pas valable car elle viole une récente décision de la Cour suprême qui limite les pouvoirs du Parlement.

La Cour suprême, la plus haute autorité judiciaire, considérée comme proche du président Maduro, a limité à plusieurs reprises ces derniers mois les prérogatives du Parlement, notamment sur le contrôle des autres pouvoirs et les destitutions. Un choc des pouvoirs qui paralyse le Venezuela.