Cet article date de plus de dix ans.

Aux Etats-Unis, un gagnant de la cagnotte record toujours inconnu

Le détenteur de l'un des trois tickets gagnants de la cagnotte de 480 millions d'euros ne s'est toujours pas présenté pour retirer son trésor.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme remplit un bulletin le 30 mars 2012, à New York, espérant empocher la cagnotte record de la loterie américaine. (STAN HONDA / AFP)

Va-t-il passer à côté de la plus grosse cagnotte jamais mise en jeu de l'histoire des Etats-Unis et du monde entier ? L'un des trois vainqueurs fin mars des 640 millions de dollars (480 millions d'euros) se fait toujours désirer mardi 10 avril. Pour se faire une idée, le record de l'Euro Millions, remporté en juillet 2011, était de 185 millions d'euros et le précédent sommet aux Etats-Unis en mars 2007 s'élevait à 390 millions d'euros.

Parmi les gagnants, un chanceux se trouve dans l'Illinois, un autre dans le Kansas et le troisième dans le Maryland. C'est dans le Kansas que le premier gagnant a tendu son ticket, mais il a demandé à garder l'anonymat. Dans le Maryland, le directeur de la loterie de l'Etat doit tenir une conférence de presse mardi à Baltimore "pour donner des détails à propos du ticket gagnant". Là encore, une porte-parole de la loterie a prévenu le Baltimore Sun que le gagnant voulait rester anonyme, mais que "des éléments de son histoire" seraient rendus publics. Aux Etats-Unis, la plupart du temps, les gagnants au loto prennent un avocat avant de dévoiler leur identité.

Qu'attend le gagnant de l'Illinois ? A-t-il perdu son ticket ? Une Haïtienne de 37 ans affirmant être la mystérieuse gagnante a assuré avoir "perdu" son ticket la semaine dernière. Cette mère de sept enfants, chef d'équipe d'un restaurant McDonald's, a suscité une frénésie médiatique, à tel point que le fast-food a dû recevoir la protection de policiers tentant de tenir les caméras à l'écart. Mais le fait que personne n'ait vu son ticket a suscité des soupçons. "Je n'ai pas inventé cette histoire pour attirer l'attention", a assuré cette habitante de Baltimore (Maryland).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.