Loto américain : trois joueurs vont devoir se partager 480 millions d'euros

Il s'agit du montant le plus élevé jamais mis en jeu dans une loterie dans le monde. 

Des tickets de loterie du jeu Mega Millions, à Covina, en Californie, le 30 mars 2012.
Des tickets de loterie du jeu Mega Millions, à Covina, en Californie, le 30 mars 2012. (KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Ils sont trois à avoir joué les bons numéros. Trois joueurs de l'Illinois, du Kansas et du Maryland ont remporté la cagnotte record de 640 millions de dollars (480 millions d'euros) du loto aux Etats-Unis, ont annoncé samedi 31 mars des médias américains, dont l'agence AP sur Twitter.

Le record précédent, à 390 millions, datait de mars 2007. A titre de comparaison, la cagnotte record de l'Euro Millions, remportée en juillet 2011, était de 185 millions d'euros.

2, 4, 23, 38, 45

Ces personnes on joué les numéros 2, 4, 23, 38, 46 et le numéro complémentaire 23 pour remporter la petite fortune mise en jeu. Ils devront vraisemblalement se partager la somme, le montant le plus élevé jamais mis en jeu dans une loterie dans le monde.

Selon les spécialistes, il faut souvent attendre plusieurs jours, parfois plusieurs semaines, avant de savoir combien de personnes ont joué les bons numéros, les gagnants cherchant en général à consulter des avocats avant de dévoiler leur identité.

Etant donné la somme mise en jeu, c'est une véritable fièvre du jeu qui a saisi les Etats-Unis ces derniers jours. Pourtant, l'organisateur du loto, Mega Millions, avait bien précisé qu'un joueur avait moins de chances de gagner... que d'être tué par la foudre.

"Dix fois plus de parieurs que d'habitude"

Mais l'espoir d'une soudaine fortune a galvanisé les joueurs - Américains mais aussi étrangers résidant aux Etats-Unis - et on a vu les files d'attente grossir devant les magasins de vente de billets, de Los Angeles à New York. "Il y a dix fois plus de parieurs que d'habitude", s'extasiait vendredi Raj, patron d'une échoppe située dans une station de métro de New York.

L'heureux gagnant devra choisir s'il veut empocher immédiatement ses gains, auquel cas il recevra "seulement" 462 millions de dollars (346 millions d'euros), ou s'il choisit les 640 millions à encaisser en 26 tranches annuelles. Les gains sont soumis à l'impôt.