Une fuite massive de méthane menace la Californie

Depuis trois mois, ce gaz nocif se répand dans l'atmosphère et menace la population. Le gouverneur a décrété l'état d'urgence dans certaines zones.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'inquiétude est grande en Californie. Depuis trois mois, un panache de fumée noire obscurcit le ciel; il s'agit d'une fuite massive de méthane. Hier, mercredi 6 janvier, le gouverneur a décrété l'état d'urgence dans une banlieue de Los Angeles. 2 500 personnes ont déjà été évacuées. Pour les habitants qui restent, les conséquences de cette pollution sont nombreuses. "J'ai la nausée, je me sens léthargique. Mes enfants tombent malades, ils saignent du nez, ils ont des maux de tête", énumère une mère de famille.

Deux mois de réparation ?

Dans la commune de Porter Ranch, les habitants s'insurgent et demandent des comptes. "Il y a quelque cinq milliards de mètres cubes de gaz sous pression sous les pieds de cette communauté. Quelles mesures allez-vous prendre pour alléger cette menace ? Vous pouvez déplacer le gaz ? Qu'est-ce qui pourrait être mis en place pour éliminer ce risque qui pèse en permanence sur la population ? C'est ce qu'on demande", déclare Erin Brockovich, militante d'une association de défense de l'environnement.

La compagnie locale de distribution entend creuser un deuxième puits jusqu'à 2 400 mètres de profondeur pour colmater la fuite avec du ciment. Mais la réparation pourrait encore prendre deux mois. Entre 30 et 58 tonnes de méthane s'échappent chaque heure. C'est l'équivalent de trois-quarts des émissions de toutes les raffineries de pétrole de Californie... en un an.

Le JT
Les autres sujets du JT