Une conductrice porte plainte contre sa victime à titre posthume

La Canadienne de 42 ans dénonce le traumatisme émotionnel qu'elle affirme avoir subi avec l'accident.

L\'accident a eu lieu sur une route d\'Innisfil, dans l\'Ontario (Canada), en octobre 2012.
L'accident a eu lieu sur une route d'Innisfil, dans l'Ontario (Canada), en octobre 2012. ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Elle estime avoir subi un traumatisme émotionnel avec l'accident. Une conductrice canadienne de 42 ans poursuit en justice à titre posthume l'un des trois adolescents qu'elle a renversés le 28 octobre 2012 dans l'Ontario. Selon Le Parisien, dans son édition du vendredi 2 mai, elle réclame plus de 1,3 million de dollars aux victimes et à leurs familles pour le préjudice moral que l'accident lui aurait causé.

Cette nuit-là, "Brandon Majewski, 17 ans, regagne son domicile à vélo en compagnie de Richard et Jake, deux amis âgés de 16 ans. Sharlene Simon les percute par l'arrière en voiture", relate le quotidien. Brandon meurt des suites de ses blessures. La conductrice n'est pas condamnée car l'enquête conclut à un manque de visibilité.