Un député canadien obligé de quitter le Parlement parce que son slip est trop serré

C'est l'excuse qu'il a fournie après sa sortie inopinée.

Le député Pat Martin lors d\'un discours à la Chambre des communes canadienne, le 29 février 2012.
Le député Pat Martin lors d'un discours à la Chambre des communes canadienne, le 29 février 2012. (CHRIS WATTIE / REUTERS)

Etonnante excuse. Un député canadien a expliqué avoir quitté précipitamment la Chambre des communes, jeudi 19 février, car son sous-vêtement était trop serré.

L'échange a eu lieu à l'occasion d'un vote. Pat Martin, membre de l'opposition, a subitement disparu. A son retour, le conservateur Royal Galipeau lui a demandé de s'expliquer sur cette absence qui a entraîné l'ajournement du vote, selon le Toronto Sun (en anglais).

La faute aux soldes

Embarrassé, le député s'est exécuté, selon la BBC (en anglais) : "Ils avaient des sous-vêtements à moitié prix et j'en ai acheté un lot qui était clairement trop petit pour moi. Je ne pouvais pas rester assis plus longtemps."

Sa déclaration a fait réagir sur Twitter, comme ce journaliste qui écrit : "Je crois que nous avons tous appris un petit quelque chose aujourd'hui sur la démocratie. Et sur les habitudes de consommation de Pat Martin."