Argentine : une explosion à l'origine de la disparition du sous-marin

La marine argentine a annoncé qu'une explosion était à l'origine de la disparition du sous-marin le "San Juan". Cela ne laisse aucun espoir de retrouver les marins en vie. 

FRANCE 2

Les familles sont effondrées. Huit jours après la disparition du sous-marin le "San Juan" au large de l'Argentine, elles savent qu'il n'y a presque plus aucune chance que les 44 membres de l'équipage aient survécu. Car une explosion est à l'origine de la disparition de l'appareil. Le porte-parole de la marine a douché tout espoir. "Il s'est passé quelque chose d'anormal : une explosion courte, violente, qui n'est pas d'origine nucléaire", a-t-il annoncé.

La colère gronde contre les autorités

Une explosion aurait donc eu lieu dans le sous-marin ; tout l'équipage serait mort. Les familles regroupées autour de la capitainerie du port de Mar del Plata sont prises en charge par une équipe médicale. La femme d'un des marins disparus montre une carte écrite par son fils et demande à ce qu'on ne les abandonne pas. Il y avait 44 marins à l'intérieur, dont cette femme, Eliana Krawczyk, très connue en Argentine, car elle était la première femme en Amérique latine à s'engager dans un sous-marin. Très vite, la colère contre les autorités s'ajoute à la douleur : les informations contradictoires et tombées au compte-goutte ont angoissé les familles dans l'attente. La polémique ne fait que commencer sur ce que savait vraiment la marine au moment de l'accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sous-marin \"San Juan\", photographié en 2014 à Buenos Aires (Argentine).
Le sous-marin "San Juan", photographié en 2014 à Buenos Aires (Argentine). (ARGENTINE NAVY / AFP)