Argentine : l'épave du sous-marin localisée

L'épave du sous-marin argentin San Juan a été découverte par 900 mètres de fond dans l'Atlantique sud après un an de recherches. La fin d'une terrible attente pour les familles des 44 membres de l'équipage.

Voir la vidéo
France 3

Leur espoir aura duré un an. Les familles des membres de l'équipage savent désormais que tout est fini. L'épave du sous-marin San Juan disparu le 15 novembre 2017 a été localisée par 900 mètres de fond grâce à la technologie ultrasophistiquée d'une société américaine.

Les autorités ont montré les photographies de trois débris du sous-marin lors d'une conférence de presse. "La coque du sous-marin est en une seule pièce, mais totalement déformée. Elle a implosé à cause de la pression externe à moins 907 mètres", a détaillé le capitaine Enrique Balbi, porte-parole de la marine argentine.  

Que s'est-il passé ?  

Le sous-marin était parti d'Ushuaia pour rejoindre son port d'attache à Mar del Plata en Argentine. La découverte de son épave ne suffit pas à expliquer pourquoi il a coulé toutefois. Que s'est-il passé ? Pour le savoir, il faudra remonter l'épave, réclament les familles. Elles espèrent récupérer les corps de leurs disparus. "Si nous ne les voyons pas, nous ne pourrons pas faire notre deuil. Nous demandons au président argentin de trouver un moyen", a réclamé une femme. Mais le gouvernement n'est pas encore sûr de pouvoir mener cette opération complexe et très coûteuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sous-marin argentin \"San Juan\", à Buenos Aires en 2014.
Le sous-marin argentin "San Juan", à Buenos Aires en 2014. (MARINE ARGENTINE / AFP)