Cet article date de plus de deux ans.

Dorian : comment les habitants des zones menacées par l'ouragan peuvent-ils se protéger ?

Les îles du nord des Bahamas ont été balayés par le puissant ouragan Dorian. Alors qu'il se dirige lentement vers la Floride, dont il devrait longer les côtes avant de continuer à perdre en intensité en remontant vers le Nord, franceinfo donne la marche à suivre en cas d'ouragan. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Une vue satellite de l'ouragan Dorian, mardi 3 septembre 2019.  (NOAA / RAMMB / AFP)

Pendant de longues heures, l'ouragan Dorian a balayé les îles Abacos et l'île de Grand Bahama. Rétrogradé mardi 3 septembre de la catégorie 5 à la catégorie 2, ce monstre qui a, au maximum de sa force, soumis les habitants de ces îles à des vents pouvant atteindre les 360 km/h, se déplace lentement vers le Nord, en direction des côtes de Floride. 

Dans les Bahamas, au moins cinq personnes sont mortes et une vingtaine d'autres ont été blessées, selon un premier bilan. Face à un déchaînement d'une telle ampleur, les insulaires n'ont pu que se barricader, appliquant à la lettre les consignes de sécurité dans l'attente d'une accalmie. Alors que plusieurs millions de personnes en Floride, en Géorgie et en Caroline du Nord et du Sud, ont reçu l'ordre d'évacuer les côtes, franceinfo revient sur le comportement à adopter à l'approche d'un ouragan. 

Respecter les ordres d'évacuation

Dès vendredi 30 août, soit trois jours avant le passage de Dorian sur les îles du nord-est des Bahamas, le Premier ministre de l'archipel, Hubert Minnis, mettaient en garde les habitants. "Ceux qui ne veulent pas évacuer se mettent en grand danger. Je vous en conjure : ne soyez pas insensé et n'essayez pas de braver l'ouragan." 

En Floride, à plus de 300 km de là, le gouverneur républicain, Ron DeSantis, envoyait un message similaire : "Tenez-vous prêts. Soyez prêts à faire face à un événement qui pourrait s'étaler sur plusieurs jours. Si vous vous trouvez dans une zone d'évacuation et que vous recevez l'ordre d'évacuer, je vous prie de le faire. Placez votre sûreté avant le reste : mieux vaut évacuer et ne pas finir victime, plutôt que rester et mettre votre vie en danger."

Les villes côtières sont en effet particulièrement vulnérables aux inondations et donc menacées par la montée des eaux. Ainsi, les autorités ont émis des ordres d'évacuations en Floride, en Caroline du Sud et en Caroline du Nord, ainsi qu'en Georgie. Il existe alors plusieurs niveaux : lundi soir, à Oak Island, les touristes faisaient face à un ordre d'évacuation obligatoire, tandis que les résidents de cette même zone étaient invités à évacuer "volontairement" des zones les plus basses, explique le site Heavy.com.

"Les ordres d'évacuation peuvent changer à tout moment, donc suivez les informations locales", précise toutefois le site d'information. C'est également auprès des médias et des autorités que vous saurez où vous mettre à l'abri et quelles routes emprunter.

Dans certains cas, comme à Wilbur-by-the-Sea (Floride), le shériff peut s'assurer que le message est passé en circulant dans les rues en voiture, équipé d'un mégaphone, écrit NBC.

Préparer un kit pour vivre plusieurs jours en autonomie

Sur son site internet, le consulat de France à Miami (Floride) liste les éléments qui compose un kit d'évacuation. Il conseille de prévoir trois litres d'eau potable par personne et par jour et de stocker en prévision de trois à sept jours (pensez aussi à vos animaux domestiques). Les habitants doivent également prévoir de la nourriture non périssable (en conserve essentiellement), quelques ustensiles de cuisine, mais aussi une trousse de secours contenant, entre autres, un produit anti-bactérien, une paire de ciseaux et de la gaze stérile.

Produits d'hygiène, torche, lampe à pétrole, bougies, allumettes, une radio et une réserve de piles afin de suivre l'évolution de la situation, des vêtements... La liste fait également mention de produits anti-moustique, dans le cas où la montée des eaux favoriserait leur prolifération, des documents importants (tels que les papiers d'identité, de sécurité sociale, de banque ou d'assurance), de l'argent liquide ou encore un bidon d'essence.

Enfin, il est toujours utile de disposer d'une liste de numéros d'urgence.

Se mettre à l'abri

Dans son article, la chaîne américaine NBC donne la parole aux personnes qui resteront chez elles, faute de moyens financiers pour quitter leur domicile pendant plusieurs jours. Ces personnes, ainsi que celles ne faisant pas l'objet d'un ordre d'évacuation mais résidant dans des zones potentiellement touchées par l'ouragan, doivent impérativement se mettre à l'abri. 

En plus du kit d'évacuation mentionné plus haut, le consulat de France en Floride conseille de remplir la baignoire, les lavabos et tous contenants disponibles. Le mobilier extérieur, jusqu'au simple pot de fleur, doit être rentré dans la maison et les documents important mis à l'abri dans des pochettes plastifiées. Les propriétaires d'un bateau doivent le rentrer au garage si possible ou, dans le cas contraire, l'amarer solidement. 

Dans les jours qui précèdent l'ouragan, il est également conseillé de couper les branches ou les arbres morts, afin de diminuer le risque qu'ils s'abattent sur les maisons, et de barricader les fenêtres et les portes avec des panneaux de contreplaqué. Pendant toute la durée du passage de l'ouragan, y compris pendant l'accalmie correspondant au passage de l'œil, il ne faut pas quitter son domicile.

Débrancher tous les appareils électriques 

Un ouragan entraîne avec lui une forte activité électrique. Il convient donc de débrancher tous les appareils électriques de la maison. Cette précaution est d'autant plus importante que les risques d'inondations sont importants. 

Rester au rez-de-chaussée, mais se préparer à monter à l'étage si nécessaire

En raison de ces risques d'inondations, inutile de s'installer à la cave. En revanche, plus vous serez en hauteur, plus vous serez exposés à des vents violents, explique cet article de 2017 publié par la chaîne NBC

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ouragan Dorian

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.