Cet article date de plus de dix ans.

"Nicolas Le Pen" : quand le "Wall Street Journal" torpille Sarkozy

Dans un édito assassin, le grand quotidien économique américain s'en prend au projet en matière d'immigration du président candidat. Il y voit "une tentative de courtiser les électeurs xénophobes du Front national".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "Wall Street Journal" fustige le "cynisme" de Nicolas Sarkozy, qui chercherait à séduire les électeurs de Marine Le Pen. (LIONEL BONAVENTURE / POOL)

La supposée droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy à fait couler beaucoup d'encre en France. Aux Etats-Unis, après l'hebdomadaire Time la semaine dernière, c'est au tour du prestigieux Wall Street Journal (lien en anglais) d'épingler, dans un éditorial publié mardi 13 mars, les projets du candidat UMP en matière d'immigration. Trop à droite, voire à l'extrême droite, estime le quotidien économique, qui titre : "Nicolas Le Pen"

"Réduire de moitié le nombre d'immigrants légaux", "sortir de l'espace Schengen", énumère l'éditorialiste : "même en France, on peut difficilement faire plus cynique". Pour le quotidien économique, le président candidat est à côté de la plaque :  "Ses attaques sur l'immigration sont une tentative pour courtiser les électeurs du Front national xénophobes de Marine Le Pen, pour le premier tour", estime-t-il.  

"Analphabétisme économique"

"C'est une pensée assez laide, pas seulement pour les sentiment laids sur lesquels cela joue, mais aussi parce que c'est un exemple parfait d'analphabétisme économique", poursuit le quotidien économique de référence aux Etats-Unis.

"La discussion sur l'immigration est généralement un prétexte pour l'anxiété française à propos de leur système d'Etat-providence incroyablement délabré", analyse le quotidien. Prônant "l'assimilation", l'article s'interroge sur la stratégie à droite toute du candidat, jusqu'à se demander si "M. Sarkozy comprend aussi que l'étalage évident de son cynisme, comme dans ce cas, l'a conduit à la situation difficile dans laquelle il se trouve." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.