Le tourisme des naissance fait débat aux États-Unis

Les manifestations se multiplient aux États-Unis contre le tourisme maternel : des millliers de Chinoises viennent accoucher aux États-Unis, pour avoir un bébé qui sera citoyen américain et déroger à la règle de l'enfant unique.

FRANCE 2

Des milliers de mères chinoises traversent le Pacfique pour venir accoucher aux États-Unis. Elles arrivent sur le sol américain pour leur dernier mois de grossesse et sont accueillies dans des résidences luxueuses pour 50 000 euros.

En Chine, plusieurs agences se sont spécialisées dans ce que l'on appelle le tourisme de la naissance. Des sites internet proposent un service tout compris : le voyage aller-retour, un visa classique, un logement et la garantie de pouvoir donner naissance à un citoyen américain. Une façon, pour ces mères, de contourner la règle de l'enfant unique en vigueur en Chine.

Des Californiens dénoncent les "maisons à bébés"

Cette pratique énerve en Californie. En trois ans, les naissances d'enfants de mères chinoises sont passées de 1 000 à 20 000 par an. Les Californiens réclament la fermeture de ces "maisons à bébés" et n'hésitent à faire de la délation. Ils estiment que ces Chinois profitent de la loi du sol américaine. Récemment, la police américaine a procédé à plusieurs arrestations.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CAPTURE ECRAN FRANCE 2)