Cet article date de plus d'un an.

Le gouverneur de Porto Rico annonce sa prochaine démission, explosion de joie chez les manifestants

Sa décision intervient après un vaste mouvement de contestation sur l'île, provoqué près de deux semaines plus tôt par la publication de messages homophobes et misogynes échangés avec des conseillers.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Explosion de joie chez les manifestants le 24 juillet 2019 à San Juan (Porto Rico), après l'annonce de la démission de Ricardo Rossello. (RICARDO ARDUENGO / AFP)

Il quittera ses fonctions dans huit jours. Le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a annoncé mercredi 24 juillet sa prochaine démission, après deux semaines de manifestations massives à la suite de propos offensants sur les femmes, les homosexuels et les victimes de l'ouragan Maria. Il a déclaré que la secrétaire à la Justice, Wanda Vazquez, lui succéderait temporairement.

Le contenu de conversations entre Ricardo Rossello sur la messagerie Telegram avait été révélé début juillet. Le gouverneur y échangeaient avec d'autres responsables locaux, actuels ou anciens, des blagues misogynes et des commentaires homophobes, visant notamment le chanteur Ricky Martin.

Depuis, les manifestations se sont succédé sur l'île caribéenne pour demander le départ de Ricardo Rossello, dont l'administration est également accusée de corruption et de détournement de fonds.

"Olé, olé, olé !"

Ricardo Rossello a fait son annonce dans une vidéo diffusée par le gouvernement. Juste après, des manifestants présents dans les rues de San Juan ont commencé à scander "Olé, olé, olé", exultant de joie. De nombreux Portoricains ont attendu cette nouvelle avec impatience tout au long de la journée, tandis que des rumeurs sur une démission imminente du gouverneur ont circulé avec insistance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.