Cet article date de plus de huit ans.

Le bilan de l'explosion de train au Québec revu à la hausse

Au moins 50 personnes sont mortes ou ont disparu dans l'accident survenu à Lac-Mégantic. La compagnie ferroviaire a reconnu la responsabilité du conducteur. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Scène de désolation à Lac-Mégantic (Québec), le 9 juillet 2013, trois jours après l'explosion d'un train-fantôme rempli de pétrole brut. (MATHIEU BELANGER / REUTERS)

Nouveau bilan après l'accident de train à Lac-Mégantic, au Québec. La police a annoncé, mercredi 10 juillet dans la soirée, la mort de 20 personnes et la disparition de 30 autres. "Nous avons rencontré les familles de ces 50 personnes vraisemblablement décédées", a annoncé le porte-parole de la Sûreté du Québec. Le précédent bilan faisait état de 15 morts et 45 disparus.

Auparavant, le président de la société ferroviaire américaine propriétaire du train a affirmé que le conducteur n'avait vraisemblablement pas activé les freins mécaniques sur les 72 wagons du train contenant chacun 100 tonnes de pétrole.

"Il nous a dit qu'il l'avait fait [mais] notre sentiment est que ce n'est pas vrai", a reconnu le PDG. "Dans les faits, je pense qu'ils ne l'étaient pas, parce que sinon nous n'aurions pas eu d'incident", a-t-il admis. L'employé en question a été suspendu sans solde et pourrait être formellement accusé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.