L'explosion d'une usine d'engrais au Texas fait au moins 5 morts et 160 blessés

La police a donné un premier bilan de l'explosion dans l'usine d'engrais de Waco, à 130 kilomètres au sud de Dallas. 

Le feu ravage la site de West Fertilizer, à West, près de Waco, au Texas (Etats-Unis), le 17 avril 2013.
Le feu ravage la site de West Fertilizer, à West, près de Waco, au Texas (Etats-Unis), le 17 avril 2013. (MICHAEL AINSWORTH / AP / SIPA)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le bilan demeure incertain, mais il sera probablement très lourd : une explosion survenue mercredi 17 avril dans la soirée dans une usine d'engrais située à West, près de Waco (Texas), dans le sud des Etats-Unis, a fait entre cinq et 15 morts, et 160 blessés, selon une première estimation de la police locale. Mais le bilan pourrait s'alourdir.

Voici les premières informations sur le drame.

Comment s'est produite l'explosion ?

Selon les faits reconstitués par la chaîne locale KWTX et le journal local Dallas Morning News (en anglais), un incendie s'est déclenché en fin de journée au niveau d'un réservoir d'ammoniac situé dans l'usine West Fertilizer, et s'est propagé dans un des bâtiments de l'usine. Le site industriel texan se trouve à environ 130 kilomètres de Dallas.

Alors que les pompiers se trouvaient sur place pour tenter de maîtriser l'incendie, une explosion très violente a embrasé le site, un peu avant 20 heures, heure locale (3 heures du matin heure de Paris). De nombreux bâtiments alentour ont alors pris feu, dont une maison de retraite et une école qui se trouvaient à proximité. Un père de famille circulant en voiture sur une route voisine a filmé la scène.

Selon les médias américains, l'explosion a été entendue jusqu'à 70 kilomètres aux alentours. Des nombreux bâtiments ont vu leur vitres exploser. Entre 50 et 75 maisons auraient été endommagées, et un immeuble d'habitation aurait été complètement détruit par la déflagration. La chaîne ABC a publié la photo d'une maison en feu dans la ville de West, où résident environ 2 800 personnes. 

Quel est le bilan ?


Selon premier bilan officiel de la police locale, il y aurait entre cinq et 15 morts, et 160 blessés. Dans un premier temps, le responsable des secours, cité par la chaîne CNN (en anglais), avait évoqué "jusqu'à 60 à 70 morts", précisant toutefois qu'il s'agissait d'un "nombre très approximatif".

Des pompiers et des membres des services de secours, sur place au moment de l'explosion, font partie des victimes.

Le bilan total est très difficile à estimer car certaines victimes seraient piégées dans les décombres et difficiles d'accès. Les secours ont évacué les environs et mettent encore les résidents à l'abris, tandis que trois hôpitaux de la région reçoivent des blessés, transportés en ambulance, en voiture ainsi que par hélicoptère. Le terrain de football du lycée de la ville a été transformé en centre de secours.

Du personnel médical transporte des personnes âgées dans un stade après l\'explosion d\'une usine d\'engrais au Texas (Etats-Unis), près de la ville de Waco, le 17 avril 2013. 
Du personnel médical transporte des personnes âgées dans un stade après l'explosion d'une usine d'engrais au Texas (Etats-Unis), près de la ville de Waco, le 17 avril 2013.  (ROD AYDELOTTE / AP / SIPA )

La situation sur le site est-elle sous contrôle ?

Selon KWTX, les flammes se seraient progressivement éteintes mais persisteraient sur une partie du site. Par mesure de sécurité et craignant une nouvelle explosion, les autorités ont fait évacuer le site et la ville voisine. 

"Nous avons appris qu'un réservoir [d'ammoniac] est toujours intact dans l'usine. Nous mettons en place les évacuations afin de s'assurer que tout le monde est en sécurité dans l'hypothèse d'une nouvelle explosion", a indiqué à CNN Ben Stratmann, porte-parole du sénateur texan Brian Birdwell.

Les autorités s'inquiètent aussi des dégâts que pourrait causer l'ammoniac restant en cas de dispersion dans les airs, des vents importants étant attendus sur la zone. Outre le risque d'explosion, l'ammoniac est très irritant à forte concentration et peut provoquer d'importantes brûlures.

Peut-il s'agir d'un acte criminel ?

Quarante-huit heures à peine après les attentats de Boston, la nouvelle d'une explosion de cette ampleur suscite des interrogations. Waco est, en outre, tristement célèbre pour un autre drame, précisément évoqué, à cause de la coïncidence de date, dans les commentaires sur les attentats de Boston. Le 19 avril 1993, un assaut meurtrier était donné contre un complexe de la secte des Davidiens, faisant 86 morts.

Mais au vu des caractéristiques du site, un accident semble beaucoup plus probable qu'un acte terroriste. La production d'engrais nécessite des composants connus pour être potentiellement explosifs. Le représentant du Texas Bill Flores a mis en doute, sur CNN, la possibilité d'un acte malveillant. "Je n'imagine même pas un sabotage."

Pour le public français, les circonstances de ce drame, encore à éclaircir, rappellent immédiatement l'explosion de l'usine AZF, qui a fait 31 morts à Toulouse (Haute-Garonne), en septembre 2001. Le site chimique était aussi une usine d'engrais.