Qui est Esther Duflo, l'économiste française qui va conseiller Barack Obama ?

Cette spécialiste de la pauvreté fera partie du Conseil présidentiel pour le développement global.

L\'économiste française Esther Duflo, à Paris, le 3 janvier 2013.
L'économiste française Esther Duflo, à Paris, le 3 janvier 2013. (BALTEL / SIPA)

Une Française à la Maison Blanche. Esther Duflo, économiste spécialiste de la pauvreté, va conseiller Barack Obama sur les questions de développement mondial, s'est félicité, vendredi 4 janvier, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), où elle est titulaire d'une chaire. A 40 ans, elle sera l'une des neuf membres du Conseil présidentiel pour le développement global, placé sous la houlette de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international. Francetv info revient sur son parcours. 

Parmi les penseurs mondiaux les plus influents en 2012

Esther Duflo est notamment diplômée de l'Ecole normale supérieure de Paris et du prestigieux MIT, où elle enseigne l'économie du développement. Elle y a fondé en 2003 le J-Pal (Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab), un centre de recherche dédié à l'action contre la pauvreté.  

Le prestigieux établissement signale d'ailleurs dans un communiqué qu'Esther Duflo "est une économiste internationalement reconnue dont les recherches ont aidé à changer la façon dont les gouvernements et les ONG s'attaquent à la pauvreté". Et rappelle au passage qu'elle a été récemment nommée dans le "Top 100 des penseurs mondiaux" de 2012 par la revue Foreign Policy.

L'économiste est par ailleurs titulaire d'une chaire au Collège de France sur les "Savoirs contre la pauvreté". Pour ses travaux, elle a obtenu de nombreuses récompenses, dont en 2010 la médaille John Bates Clark distinguant les économistes de moins de 40 ans. 

Une méthode de travail inédite 

Avec l'économiste indien Abhijit V. Banerjee, Esther Duflo a notamment mis en pratique dans ses travaux le modèle des essais aléatoires. Une méthode qui, utilisée en médecine, "consiste à comparer des groupes semblables, et donc comparables, de manière aléatoire", explique le site Youphil à l'occasion de la parution de son livre Repenser la pauvreté, début 2012. 
 
"La question clef est comment dépenser l’argent, et non combien il faut en dépenser", y expliquent Duflo et Banerjee, prônant "la créativité pour trouver des solutions adaptées avant tout aux vraies réalités du quotidien des pauvres", conclut le site.  

Conseiller Obama en matière de développement mondial

Le Conseil présidentiel pour le développement global, qu'elle intègre pour un mandat de deux ans renouvelables, est une instance consultative de neuf membres créée en février 2012 destinée à "informer et conseiller le président et d'autres responsables américains sur les politiques et pratiques américaines relatives au développement mondial", a confirmé la Maison Blanche.

Cet organisme est présidé par l'Egyptien Mohamed El-Erian, directeur général du fonds d'investissement Pimco, premier gestionnaire obligataire à l'échelle mondiale.

"Ces individus dévoués et talentueux apporteront une valeur ajoutée à mon administration alors que nous nous attaquons aux défis auxquels l’Amérique est confrontée", a assuré Barack Obama dans un communiqué.