L'Américaine Amanda Knox condamnée en appel pour le meurtre de sa colocataire en Italie

La jeune femme, qui avait été acquittée en 2011, vit depuis aux Etats-Unis après avoir passé quatre ans en prison. Sa colocataire britannique, Meredith Kercher, avait été retrouvée morte en 2007 à Pérouse.

Amanda Knox lors d\'une conférence de presse à son retour à Seattle (Etats-Unis), le 4 octobre 2011.
Amanda Knox lors d'une conférence de presse à son retour à Seattle (Etats-Unis), le 4 octobre 2011. (KEVIN CASEY / AFP)

C'est la fin d'un long suspense. L'Américaine Amanda Knox a été condamnée par la cour d'appel de Florence (Italie) à 28 années et 6 mois de prison, pour le meurtre de sa colocataire britannique Meredith Kercher, en 2007. Son ex-petit ami italien, Raffaele Sollecito, rejugé en appel, a lui aussi été condamné à 25 années de réclusion.

Dans un communiqué diffusé peu après l'annonce de la décision de la cour, la jeune américaine se dit "effrayée et attristée par ce verdict injuste". Mais elle ne purgera pas sa peine. Acquittée en octobre 2011 en appel, après avoir passé quatre ans derrière les barreaux, elle est retournée dans sa ville natale, Seattle (Etat de Washington). Ce jugement avait été annulé par la Cour de cassation qui y avait relevé "de multiples contradictions et des incohérences manifestes". Depuis, elle ne s'est pas représentée devant la justice italienne, refusant de se mettre "entre les mains de ceux qui veulent absolument [l]'envoyer en prison pour quelque chose qu['elle n'a] pas fait", a-t-elle déclaré dans une interview récente au New York Times.

47 coups de couteau

Trente ans de réclusion avaient été requis contre la jeune femme de 26 ans par le procureur. Pour lui, elle a infligé la blessure la plus profonde à la victime, "immobilisée comme si elle avait été un animal". L'Américaine et Raffaele Sollecito, contre qui 26 ans de réclusion ont été requis, ont déjà passé quatre ans derrière les barreaux, après avoir été condamnés en première instance, en 2009, à 26 et 25 ans de réclusion, lors d'un procès hautement médiatisé, notamment aux Etats-Unis.

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007, Meredith Kercher, 21 ans, avait été retrouvée, à demi-nue et dans une mare de sang, dans l'appartement qu'elle partageait avec Amanda Knox à Pérouse, ville universitaire du centre de l'Italie. Son corps portait les traces de 47 coups de couteau. L'autopsie avait démontré que la jeune femme avait également été violée.

En mai 2013, à l'occasion de la sortie américaine de son autobiographie Waiting to be heard ("J'aimerais qu'on m'entende"), Knox avait accordé un entretien à France 2. Elle y dénonçait les attaques entendues durant son procès.

France 2 - Maryse Burgot et Axel-Charles Massance