Canada : les habitants de Fort McMurray pourront regagner la ville à partir du 1er juin

Le retour des habitants, qui se fera sur la base du volontariat, est programmé sur deux semaines.

Des voitures brûlées par un violent feu de forêt à Fort McMurray (Alberta, Canada), le 11 mai 2016.
Des voitures brûlées par un violent feu de forêt à Fort McMurray (Alberta, Canada), le 11 mai 2016. (AMRU SALAHUDDIEN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les habitants de Fort McMurray (Alberta, Canada), menacée par de violents feux de forêts depuis deux semaines, pourraient progressivement regagner la ville à partir du 1er juin. Ce retour, qui se fera sur la base du volontariat, est programmé sur deux semaines. Depuis le début des incendies, le 1er mai, plus de 4 230 kilomètres carrés ont été ravagés par les flammes

Les autorités veulent étaler ces retours pour éviter les encombrements liés à un afflux massif des 100 000 habitants évacués. "Nous prévoyons que bon nombre de personnes ne reviendront pas dès le 1er juin et nous les aiderons dans cette décision", a promis la Première ministre de l'Alberta.

Les infrastructures doivent être rétablies avant les premiers retours

Les autorités ont toutefois posé cinq conditions préalables à ces retours, dont une amélioration de la qualité de l'air et l'absence de tout risque d'incendies aux abords de Fort McMurray. Il faudra en outre que toutes les routes de la ville soient rouvertes, sauf dans les quartiers dévastés par le feu. Les services d'urgence devront enfin être disponibles et les réseaux électriques et de gaz remis en état.

La Première ministre souhaite également que les banques, les magasins d'alimentation et les services municipaux ouvrent avant le retour des premiers résidents. Les candidats au retour devront néanmoins emporter avec eux "de trois à sept jours de nourriture et d'eau", par mesure de sécurité.