Il déclenche un feu d'artifice sur sa tête et meurt sur le coup

Un habitant du Maine (Etats-Unis) s'est tué en provoquant l'explosion d'un pétard mortier, samedi, lors de la fête d'indépendance du pays.

L\'accident s\'est déroulé dans cette rue de Calais (Maine), ici photographiée en septembre 2007.
L'accident s'est déroulé dans cette rue de Calais (Maine), ici photographiée en septembre 2007. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)

"Il n'y avait plus de Devon quand je suis arrivé." Un Américain de 22 ans s'est tué, samedi 4 juillet, après avoir placé un feu d'artifice sur sa tête et y avoir mis feu. "Je suis le premier à être arrivé sur place, raconte son frère au New York Daily News (en anglais). Il n'y avait plus besoin de l'emmener à l'hôpital."

L'explosion s'est déroulée à Calais, dans l'Etat du Maine (nord-est des Etats-Unis). Plusieurs personnes participaient à une fête dans un jardin privé, à l'occasion de la fête nationale américaine. Vers 22 heures, l'un des invités, Devon Staples, a placé un pétard mortier sur le sommet de son crâne. Il tenait un briquet dans sa main, ce qui a provoqué l'accident, selon son frère.

Employé à Disney World

"Quand il a suggéré de le faire, ses amis se sont réunis autour de lui, et ils ont cru avoir réussi à le convaincre de ne pas le faire", affirme la police au Bangor Daily News (en anglais).

"Devon n'était pas le genre de personnes à faire des bêtises. Il était le genre de personnes à faire semblant de faire des bêtises pour faire rire les gens", indique son frère au New York Daily News. La victime habitait à Orlando (Floride), où il travaillait au parc d'attractions Disney World.