Etats-Unis. Sept ans après Katrina, Isaac met en état d'urgence trois Etats du Sud

La Louisiane, l'Alabama et le Mississippi s'apprêtent à être frappés par la tempête, qui pourrait devenir un ouragan.

Une image satellite de la tempête tropicale Isaac, le 26 août 2012, lors de son passage sur la Floride.
Une image satellite de la tempête tropicale Isaac, le 26 août 2012, lors de son passage sur la Floride. (NOAA / AFP)

AMERIQUES - La Louisiane, l'Alabama et le Mississippi sont sur le pied de guerre lundi 27 août. Sept ans après le passage dévastateur de l'ouragan Katrina, la tempête tropicale Isaac se dirige sur ces trois Etats bordant le golfe du Mexique où l'état d'urgence a été décrété. La tempête, qui pourrait encore se renforcer pour devenir un ouragan dans les prochaines 24 heures, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), devrait toucher La Nouvelle-Orléans dès lundi soir.

Sur son passage, Isaac a déjà fait plusieurs victimes dimanche. La tempête a tué sept personnes à Haïti et deux personnes en République dominicaine. A 20 heures (2 heures, heure de Paris), la tempête balayait les côtes de Floride, également en état d'urgence, avec des vents soufflant à 105 km/h. L'œil (le centre) de la tempête doit traverser lundi l'est du golfe du Mexique, où plusieurs groupes pétroliers ont commencé à évacuer du personnel de leurs plates-formes.

Des évacuations ordonnées en Alabama

"Nous encourageons chacun à se préparer dès à présent", a prévenu dans un communiqué le gouverneur de Louisiane. Il a insisté sur la nécessité pour chaque famille de faire des réserves d'eau, de nourriture non périssable, de produits d'hygiène, de vêtements et de médicaments en cas de traitement. Le gouverneur de l'Alabama a quant à lui ordonné des évacuations dans les comtés de Mobile et Baldwin, dans le sud de l'Etat.

En 2005, Katrina avait tué plus de 1 500 personnes et causé plus de 108 milliards de dollars de dégâts en Louisiane. Quelque 1,4 million d'habitants et de touristes avaient reçu l'ordre d'évacuer les lieux, mais nombre d'entre eux n'avaient pu le faire.

L'intronisation de Mitt Romney perturbée

Dimanche, les services de secours de la Floride étaient sur le pied de guerre, la ville de Tampa devant accueillir 50 000 personnes pour la convention nationale du Parti républicain. Mitt Romney doit y être officiellement intronisé comme candidat à l'élection présidentielle du 6 novembre. Mais face aux menaces d'intempéries, les républicains ont décidé de reporter la convention d'une journée. Prévue initialement lundi après-midi, elle débutera mardi.