Cet article date de plus de huit ans.

Aux Etats-Unis, du fromage pour rendre les routes moins glissantes

La ville de Milwaukee teste la salaison des routes avec de la saumure de fromage, pour faire des économies en recyclant une des activités phares de la région.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Milwaukee (Etats-Unis), les saleuses pourraient laisser la place à des camions déversant de la saumure de fromage sur les routes en hiver. (J/J IMAGES - J MORRILL PHOTO / PHOTOLIBRARY RF / GETTY IMAGES)

C'est un programme pilote qui pourrait faire du bruit, ou du moins émettre une odeur. La ville américaine de Milwaukee, dans le Wisconsin, teste un nouveau moyen écologique de prévenir les accidents de la circulation en hiver : répandre de la saumure de fromage sur les routes. Comme l'explique le New York Times, la municipalité compte empêcher le gel d'envahir les principales artères de la ville en répandant sur le bitume des mètres cubes de cette solution aqueuse destinée à saler les fromages.

Le résultat est positif selon Jefferey A. Tews, responsable des travaux publics de Milwaukee. "La saumure est imbattable en matière de substance contenant du sel. Vous n'avez presque rien à rajouter." L'objectif de ce programme pilote est de trouver des alternatives à la salaison des routes en période hivernale, notamment dans une région où la moyenne d'enneigement dépasse les 120 cm chaque hiver. L'an passé, la ville de Milwaukee a utilisé 44 000 tonnes de sel, pour un coût estimé à 6,5 millions de dollars (environ 4,7 millions d'euros).

Or la région de Milwaukee est également connue pour être une zone particulièrement propice en matière de production de fromage. La saumure y est donc présente en abondance. La recycler pour saler les routes pourraient donc permettre à la ville de réaliser des économies importantes. Seule crainte des autorités durant ce test : l'odeur de fromage qui émane désormais des rues recouvertes de saumure. Elle pourrait s'avérer gênante pour les habitants, voire attirer des nuisibles. Si le test s'avère positif, d'autres villes se disent intéressées par le procédé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.