Chili : trois vidéos chocs pour réclamer le droit à l'avortement

L'association Miles a mis en ligne une série de faux tutoriels où des femmes expliquent comment avorter en tombant dans l'escalier ou en se faisant renverser par une voiture.

Capture d\'écran de l\'un des faux tutoriels avortement mis en ligne par l\'ONG Miles début avril 2015.
Capture d'écran de l'un des faux tutoriels avortement mis en ligne par l'ONG Miles début avril 2015. (MILES / YOUTUBE.COM)

Le Chili est l'un des pays les plus conservateurs au monde en matière d'avortement. Les femmes n'ont pas le droit de mettre fin à leur grossesse, pour quelque raison que ce soit. Alors, pour appuyer le projet de loi autorisant l'IVG en cas de viol, de danger pour la mère ou de fœtus non-viable qui doit être discuté cette année, l'ONG
Miles a mis en ligne début avril une série de faux tutoriels.

Des femmes y expliquent comment avorter en se jetant dans un escalier, sous les rues d'une voiture ou à l'aide d'une borne incendie. Chaque vidéo se termine par le même message : "Au Chili, l'avortement accidentel est le seul type d'avortement qui n'est pas un crime. Le Parlement chilien discute toujours de la légalisation [de l'IVG]. Soutenez la loi et mettez fin à la discussion." "Ce que nous voulons, c'est que les avortements se fassent dans de bonnes conditions", explique Claudia Dides, directrice de Miles, vendredi 29 mai au Guardian (en anglais). Selon l'ONG, 120 000 avortements clandestins sont pratiqués chaque année au Chili.

1Se jeter sous les roues d'une voiture

"Approchez-vous tranquillement d'un feu tricolore. Au moment où il passe à l'orange, choisissez la voiture la plus susceptible d'accélérer. Assurez-vous qu'elle vous percute de face, avec le pare-choc dans votre estomac", explique calmement une jeune femme, avant de se jeter sous les roues d'un véhicule. 

2Tomber dans les escaliers

"Montez calmement, jusqu'à la dernière marche. Ensuite, mettez vos mains sur votre visage pour éviter d'avoir de vilaines cicatrices. Ne regardez pas en bas parce que vous pourriez renoncer", explique la femme de la seconde vidéo. Elle se jette ensuite dans l'escalier.

3Se cogner contre une borne incendie

Dans la dernière vidéo, la militante conseille aux internautes de saboter une chaussure à talon et de la mettre pour sortir. "Il faut marcher tranquillement, pour que le talon ne se casse pas avant que vous ne trouviez une borne incendie", explique-t-elle. Une fois la cible repérée, "tordez votre pied, mettez tout votre poids sur la chaussure pour que le talon se casse. C'est à ce moment-là que vous tombez contre la borne incendie", conclut-elle, avant de joindre le geste à la parole.