Incendies en Amazonie : le poumon de la planète dévasté

L'Amazonie est, selon la formule reprise en permanence, le "poumon de la planète". Et les incendies qui ont lieu actuellement vont bien au-delà du simple feu : c'est un véritable désastre écologique aux conséquences tragiques.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elle est grande comme huit fois la France, et est essentielle à notre planète : on parle bien de la forêt amazonienne. Du haut de ses 5 500 000 km2 de forêt, elle est répartie entre le Brésil principalement, la Guyane, la Colombie, le Pérou et cinq autres pays. Un sanctuaire de biodiversité unique au monde : il abrite plus d'un million d'espèces animales, et 45 000 variétés de plantes. Pour les scientifiques, il faut protéger cette faune et cette flore impérativement.

Une forêt essentielle à la biodiversité

"La plus grande forêt tropicale du monde, ça veut dire que c'est une forêt qui a beaucoup plus d'espèces. Une forêt européenne a environ 10 espèces à l'hectare, là-bas, c'est 150. Les arbres sont beaucoup plus gros, donc ils stockent beaucoup plus de carbone. C'est donc la plus grande réserve de carbone, de CO2 et de biodiversité", expose Hervé Thery, chercheur au CNRS.

Le JT
Les autres sujets du JT
La forêt amazonienne subit plusieurs incendies, comme à Sao Gabriel de Cachoeira (Brésil), le 21 août 2019. 
La forêt amazonienne subit plusieurs incendies, comme à Sao Gabriel de Cachoeira (Brésil), le 21 août 2019.  (CHICO BATATA / DPA / AFP)