Présidentielle : violents affrontements au Zimbabwe

De violents affrontements ont éclaté au Zimbabwe, provoquant la mort de trois personnes, après la publication des premiers résultats de la présidentielle, qui officialise la succession de Robert Mugabe.

Voir la vidéo

Violents affrontements au Zimbabwe entre partisans de l’opposition et forces de l’ordre. Des heurts qui ont fait au moins trois morts dans la capitale Harare, selon les premiers bilans.
Ces violences font suite à l’annonce des résultats partiels de la présidentielle après la chute de Robert Mugabe. Pour disperser les manifestants, la police a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau, avant que les militaires n’ouvrent le feu.

Première depuis 37 ans

Les gens étaient pourtant venus pour participer à une manifestation pacifiste. Le président Emmerson Mnangagwa a appelé au calme. Ces premières élections libres sont une première depuis 37 ans et la chute de Robert Mugabe. Les résultats définitifs sont toujours attendus mais les opposants affirment qu’ils sont truqués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un barrage dans une rue d\'Harare (Zimbabwe), le 1er août 2018.
Un barrage dans une rue d'Harare (Zimbabwe), le 1er août 2018. (ALEX MCBRIDE / AFP)