Cet article date de plus de trois ans.

Afrique : ces éternels présidents

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Afrique : ces éternels présidents
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les chefs d'États africains dirigent les pays pendant de longues décennies, en modifiant la Constitution. Pourtant, le peuple résiste de plus en plus à ces règnes.

La chanson de l'artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly, écrite en 2004 et dédiée à la longueur des mandats des chefs africains, est plus que jamais d'actualité. Dernier exemple : le Zimbabwe. À 93 ans, Robert Mugabe était le plus vieux chef d'État en fonction. Il a été président pendant 30 ans et avait prévu de passer le relai à son épouse Grace Mugabe. Le vieux chef d'État africain a finalement décidé de démissionner et de prendre sa retraite, devant l'ampleur de la révolte populaire. Pourtant, en Afrique, de nombreux présidents restent à la tête de leur pays pendant de longues années.

Le Togo, prochain pays à faire tomber son président ?

Parmi les présidents à durée indéterminée, il y a Téodoro Obiang Nguema. Président de la Guinée Équatoriale depuis 37 ans, il a même nommé son fils vice-président. Autres exemples : José Eduardo Dos Santos, président de l'Angola pendant 38 ans. Paul Biya, président du Cameroun pendant 35 ans ou encore Denis Sassou Nguesso, président du Congo pendant 33 ans. Les dirigeants africains ont pour habitude de modifier la Constitution pour rester au pouvoir, mais les peuples résistent. Depuis novembre au Togo, les manifestants réclament en force la limitation des mandats présidentiels. Le pays est dirigé par la famille Gnassingbé depuis 50 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.