Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le Rwanda ouvre un camp de réfugiés pour accueillir des milliers de réfugiés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Violences politiques au Burundi : le Rwanda ouvre un camp pour plusieurs milliers de réfugiés
UNHCR / EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Les réfugiés burundais arrivant au Rwanda sont transportés par bus vers le grand camp de Mahama.

Les Burundais fuient par milliers vers les pays voisins laissant derrière eux les violences policières qui ont suivi les troubles pré-électoraux dans le pays. Plus d'une dizaine de personnes sont mortes au cours des manifestations à Bujumbura, la capitale du Burundi, contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Plus de 50 000 Burundais ont déjà fui le pays, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). "Au cours des dernières semaines, plus de 50 000 Burundais ont fui vers le Rwanda, la Tanzanie et la République démocratique du Congo (RDC)", a déclaré un porte-parole du HCR à Genève (Suisse), Adrian Edwards. Plus de 25 000 personnes ont fui au Rwanda, quelque 17 700 en Tanzanie et 8 000 dans la province du Sud-Kivu en RDC.

Des réfugiés intimidés par les jeunes militants du parti au pouvoir

La majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants, ces derniers voyageant souvent seuls. Les réfugiés arrivant au Rwanda, dans le camp de Mahama, affirment avoir été intimidés par les jeunes militants Imbonerakure (parti au pouvoir), qui peignent des "marques rouges sur les habitations des personnes à cibler", selon le HCR.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.