VIDEO. Un journaliste sud-africain racketté en plein tournage

Il s'apprêtait à passer en direct lorsque deux hommes, dont l'un était armé, l'ont menacé.

REUTERS

Le journaliste Vuyo Mvoko n'en revient pas. Quelques secondes avant de prendre l'antenne, mardi 10 mars, à Johannesbourg, le reporter sud-africain et son équipe ont été braqués par deux hommes, dont l'un était armé, rapporte la chaîne SABC (en anglais), qui l'emploie.

La caméra est allumée, les spots braqués sur Vuyo Mvoko, quand deux hommes s'arrêtent, lui tournent autour et lui demandent son téléphone portable. "Je l'avais dans la main, parce que je venais de raccrocher", raconte-t-il à SABC. Devant son refus, l'un des deux hommes crie au second, armé : "Tue ce chien !" Le reporter finit par lâcher son téléphone portable, tout comme deux de ses collègues.

La police sud-africaine, qui dispose donc d'une preuve, de témoins et d'images très nettes des auteurs du racket, a lancé un appel à témoins afin de retrouver les suspects.

Le journaliste sud-africain Vuyo Mvoko, agressé face caméra, à Johannesbourg (Afrique du Sud), le 10 mars 2015.
Le journaliste sud-africain Vuyo Mvoko, agressé face caméra, à Johannesbourg (Afrique du Sud), le 10 mars 2015. (SABC / REUTERS)