VIDEO. Tunisie : le président Marzouki rend hommage à l'opposant assassiné

Moncef Marzouki a rendu un vibrant hommage à Chokri Belaïd, qui dirigeait le parti des Patriotes démocrates, lors d'un discours au Parlement européen, à Strasbourg, mercredi 6 février. 

EVN

Le président tunisien, en visite en France, a rendu hommage à Chokri Belaïd, un opposant de gauche tué de plusieurs balles en sortant de chez lui à Tunis, mercredi 6 février. Moncef Marzouki a dénoncé l'"odieux assassinat d'un leader politique" et d'un "ami de longue date". "Cet assassinat politique, c'est une menace, c'est une lettre envoyée, mais qui ne sera pas reçue", a déclaré le chef d'Etat au Parlement européen, à Strasbourg (Bas-Rhin). "Nous refusons ce message et nous continuons à démasquer les ennemis de la Révolution et continuons notre politique", a-t-il ajouté. Moncef Marzouki a annulé sa participation au sommet islamique du Caire pour rentrer d'urgence à Tunis.

Chokri Belaïd dirigeait le parti des Patriotes démocrates et était une des figures d'une alliance de mouvements de gauche, le Front populaire. Ses proches ont accusé les islamistes du parti Ennahda, au pouvoir, d'être responsables de son assassinat, sur fond de multiplication des violences politiques et sociales en Tunisie depuis la révolution il y a deux ans.

Le président tunisien Moncef Marzouki s\'adresse aux députés européens à Strasbourg, le 6 février 2013.
Le président tunisien Moncef Marzouki s'adresse aux députés européens à Strasbourg, le 6 février 2013. (PATRICK HERTZOG / AFP)