Tourisme : la Tunisie ne se remet pas des attentats

Les attentats de Tunis et de Sousse ont fait chuter la fréquentation touristique de moitié au moins sur les principaux sites touristiques de Tunisie. Exemple à Tozeur, dans le sud du pays.

France 3

En Tunisie, la situation du tourisme est catastrophique. Un an après les attentats de Tunis et de Sousse, la moitié des visiteurs venus d'Europe ont déserté. Dans le sud, à Tozeur, la porte du désert, une zone jadis prisée par les vacanciers, la situation est encore plus critique. Les agences de voyages ne viennent plus.

Ne reste que les touristes tunisiens

Chaque matin, la fanfare traditionnelle apporte une touche de gaité dans le quartier populaire de Tozeur, où vivent les petites mains du tourisme. La débrouille au quotidien, ils sont nombreux à avoir dû s'y résoudre. Des calèches vides continuent à emprunter par habitude la grande avenue des hôtels. Mais à l'exception de deux ou trois établissements plus prestigieux, tous ont mis la clé sous la porte. Les grandes étendues sableuses ne font plus rêver. Soumise aux coups de sirocco de ses deux grands voisins, l'Algérie et la Libye, Tozeur attend des vents plus favorables.

Le JT
Les autres sujets du JT