Attentats : les Tunisiens réclament plus de solidarité

L'attaque en Tunisie n'a pas soulevé de vague de solidarité comparable à celle née après les attentats de Paris. Les internautes tunisiens le déplorent.

France 3

La statue de la Liberté décorée du drapeau tunisien : c'est un montage, mais c'est surtout une réaction après l'attentat de mardi 24 novembre à Tunis. En décorant virtuellement les grands monuments du monde entier, les internautes tunisiens ont décidé de rendre hommage aux douze victimes, car les Tunisiens se sentent seuls.

La Tunisie oubliée ?

Depuis mardi, le mot-clef #prayforTunisia n'a été utilisé que 2 500 fois, rapporte le journaliste de France 3 Martin Gouesse. A titre de comparaison, sur les dernières 24 heures, le mot-clef #prayforParis a encore été cité plus de 5 000 fois. Ce sentiment d'isolement se retrouve dans les tweets, comme autant d'appels. Exemple : "N'oubliez pas ! Sauvez la démocratie tunisienne ! Même soutien que pour Paris !" C'est aussi ce que veut dire un montage photo avec la tour Eiffel enveloppée du drapeau tunisien.

Le JT
Les autres sujets du JT