Attentat en Tunisie : l'état d'urgence rétabli

Le terroriste a de nouveau frappé la Tunisie mardi 24 novembre. Le dernier bilan fait état d'au moins 13 morts. France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3

Veillée mortuaire en plein coeur de Tunis (Tunisie) la nuit dernière. 12 militaires de la garde présidentielle ont trouvé la mort hier, mardi 24 novembre, dans l'explosion du car qui les transportait avenue Mohammed V en fin de journée. Les forces de l'ordre comme les habitants de Tunis sont sous le choc. "Ce qui arrive en ce moment dans tous les pays est vraiment plus que lamentable, plus que désolant", affirme une habitante en larmes au micro de France 3.

Un 13e corps non identifié

D'après un responsable de la sécurité, un homme serait rentré dans le car, porteur d'un sac à dos rempli d'explosifs. En tout cas un 13e corps non identifié a été retrouvé. L'attentat n'est pas encore revendiqué, mais le président tunisien a immédiatement décrété couvre-feu et état d'urgence. Un état d'urgence dont la Tunisie venait de sortir après les deux terribles attentats de cette année qui ont tué 59 touristes au musée du Bardo et à Sousse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le car de la sécurité présidentielle visé, le 24 novembre 2015 à Tunis, par un attentat revendiqué par les jihadistes de l\'Etat islamique, photographié ici le lendemain de l\'attaque.
Le car de la sécurité présidentielle visé, le 24 novembre 2015 à Tunis, par un attentat revendiqué par les jihadistes de l'Etat islamique, photographié ici le lendemain de l'attaque. (FETHI BELAID / AFP)