Cet article date de plus de huit ans.

Attentat à Tunis : la colère et la tristesse des Tunisiens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
 -
Attentat à Tunis : la colère et la tristesse des Tunisiens - (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

En direct de Tunis, Arnaud Comte décrit l'ambiance qui règne dans la capitale tunisienne.

Après l'attentat meurtrier qui a frappé la Tunisie mercredi 18 mars, Arnaud Comte,  journaliste de France 2 en direct de Tunis, décrit "la colère" et "la tristesse" qui règne dans la ville. "Depuis quelques minutes, des centaines, voire des milliers de Tunisiens se rendent spontanément sur l'avenue Bourguiba", raconte-t-il. Les Tunisiens se rassemblent autour des drapeaux de leur pays meurtri. Ils scandent des slogans : "On ne veut pas des terroristes", "Les terroristes dehors", "La Tunisie est libre", cite Arnaud Comte.

Un lien avec la loi antiterroriste discutée à l'Assemblée ?

Le musée du Bardo était-il la cible des terroristes ? "Ce qui est sûr, c'est que ce sont les touristes qui étaient visés puisqu'ils ont été pris pour cibles lorsqu'ils descendaient de leur bus." Au moment de l'attaque, le Parlement, dont l'enceinte jouxte le musée du Bardo, discutait d'un projet de loi antiterroriste. "Est-ce que la concomitance a été choisie par les assaillants ? L'avenir nous le dira", conclut Arnaud Comte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.