A Tunis, une marche pour dire non au terrorisme

Ce dimanche 29 mars, les Tunisiens ont marché contre le terrorisme. Onze jours après l'attaque du musée du Bardo, ils étaient des milliers dans les rues de Tunis.

FRANCE 2
"La démocratie, plutôt que la violence aveugle". Ce dimanche 29 mars, les Tunisiens ont défilé contre le terrorisme. Ils étaient des milliers dans les rues de Tunis. "Nous sommes venus aujourd'hui pour dire à ces gens-là, ces extrémistes de tout bord que les Tunisiens n'acceptent pas ça". a commenté un homme au micro de France 2. 

Solidarité internationale

Le président François Hollande, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone et l'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë avaient fait le déplacement. Sur les lieux du drame, devant une stèle, le président français a déposé une gerbe en hommage aux victimes. Sur cette stèle, un nom a été rajouté au dernier moment, celui de la quatrième victime française, décédée hier. "Le terrorisme a voulu frapper un pays, la Tunisie qui avait engagé le printemps arabe, chacun s'en souvient et qui a eu un parcours exemplaire en matière de démocratie, de pluralisme et de droit des femmes et donc la France, amie de la Tunisie devait être là aujourd'hui" a déclaré le président Hollande.
 
 
François Hollande, le 29 mars 2015 à Tunis (Tunisie).
François Hollande, le 29 mars 2015 à Tunis (Tunisie). (EMMANUEL DUNAND / AFP)