Soudan : un accord historique pour un pouvoir civil

C'est un jour historique pour le Soudan. Après huit mois de contestation qui ont mené à la chute du président Omar el-Bechir, représentants de la révolte populaire et militaires ont signé un accord qui ouvre la voie à une transition vers un pouvoir civil.

France 3

Une immense manifestation de joie dans les rues de Khartoum (Soudan). Des dizaines de milliers de Soudanais se sont rués vers la maison de l'amitié pour célébrer l'accord historique qui vient d'être signé entre l'armée et l'alliance pour la liberté et le changement. Six civils et cinq militaires vont maintenant conduire le pays vers la paix et la démocratie dans une phase de transition. À la gare de Khartoum où les Soudanais affluent de tout le pays, cet accord suscite un immense espoir.

Des élections démocratiques prévues pour 2022

Après huit mois de révolte et une répression sanglante qui a provoqué la mort de 250 civils, la révolution citoyenne a obtenu la destitution du président Omar el-Bechir, qui tenait le pays d'une main de fer depuis plus de 30 ans. Aujourd'hui, le leader du mouvement de protestation demande des comptes. Un gouvernement de transition devrait être formé fin août en attendant les élections démocratiques prévues pour 2022.

Le JT
Les autres sujets du JT
(EBRAHIM HAMID / AFP)