Kenya : le rôle des villes moyennes dans l'urbanisation de l’Afrique, thème du 9e sommet Africités

Kisumu, 3e ville du Kenya, accueille le 9e sommet Africités qui réunit 3 500 maires et élus locaux d'Afrique, du 17 au 21 mai 2022.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le 6e sommet Africités avait réuni au Sénégal, les maires et élus locaux du continent. Dakar, le 4 décembre 2012. (SEYLLOU / AFP)

Kisumu, ville kényane de 600 000 habitants accueille le 9e sommet Africités du 17 au 21 mai 2022. Cette conférence panafricaine réunit tous les trois ans plusieurs milliers de maires pour faire progresser la gouvernance locale, la décentralisation et réfléchir à l’urbanisation du continent.

Réussir l'urbanisation du continent

Des dizaines de ministres, d'universitaires, d'ONG, d'entreprises... participeront également à cet événement. Le thème officiel de cette conférence est "le rôle des villes intermédiaires d’Afrique dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de l’ONU et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine".

Les villes intermédiaires sont définies ainsi : une population comprise entre 50 000 et un million d’habitants. On en compte 1 348 sur le continent où elles contribuent à 40% du PIB, selon une étude Africapolis. Elles pourraient occuper "une place stratégique dans l'urbanisation en Afrique". Selon les démographes, elles devraient absorber près de deux nouveaux urbains sur trois d'ici à 2050.

"Les villes intermédiaires en Afrique ont un rôle clé à jouer pour réussir l'urbanisation et l'adaptation climatique."

Jean-Pierre Elong M’bassi, Secrétaire général des Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique

Dans un communiqué

Inventer des réponses locales

Le continent africain, le plus pauvre du monde avec l'Asie du Sud, est selon les experts percuté par une croissance démographique et une urbanisation sans précédent, encore aggravé par le réchauffement climatique.

L'urgence ne permettra pas de réponses classiques et les villes africaines devront inventer des réponses locales qui ne seront pas celles trouvées en Europe ou en Asie. On comprend dès lors que ce thème doit être au cœur des agendas mondiaux et des stratégies de durabilité pour la planète.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.