Sénégal : des heurts éclatent entre manifestants et forces de police lors d’une mobilisation contre Macky Sall

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Au Sénégal, la contestation se durcit depuis le report de la présidentielle, initialement prévue le 25 février. Plusieurs manifestations ont été violemment réprimées, notamment à Dakar. -
Sénégal : des heurts éclatent entre manifestants et forces de police lors d’une mobilisation contre Macky Sall Au Sénégal, la contestation se durcit depuis le report de la présidentielle, initialement prévue le 25 février. Plusieurs manifestations ont été violemment réprimées, notamment à Dakar. - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Au Sénégal, la contestation se durcit depuis le report de la présidentielle, initialement prévue le 25 février. Plusieurs manifestations ont été violemment réprimées, notamment à Dakar.

Des jets de pierres, contre des tirs de gaz lacrymogène. À Dakar (Sénégal), des heurts ont éclaté entre manifestants et gendarmes anti-émeutes, alors que des centaines de personnes tentaient de se rassembler aux abords de la place de la Nation. La mobilisation est la première contestation d’ampleur depuis le report du scrutin présidentiel. "Nous nous battons contre l’injustice dans ce pays. Macky Sall veut nous imposer sa personne, il nous fatigue. J’ai payé cher mes études, et jusque-là, je n’ai pas de travail. Il a terminé son mandat, qu’il parte", commente Alimatou Goudiaby, une manifestante.  

Plusieurs dizaines de personnes interpelées

"C’est le premier président qui a fait un coup d’État chez nous", ajoute Gora Fam, un autre manifestant. Dans la capitale, l’autoroute et des axes importants ont été bloqués. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpelées. Aucun bilan n’a pour l’heure été communiqué par les autorités sénégalaises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.